24 septembre - Quito, le quartier colonial

Récit par Seb

Dur le décalage horaire. Puis on est quand même à pas loin de 3000m d'altitude, donc ce sera une journée tranquille.

Debout vers 9h, on part à pied découvrir Quito vers 10h30.

La ville moderne n'est pas franchement folichonne. Ca ressemble à toutes les grandes villes, enfin les banlieues de grandes villes.

Sauf qu'on est entourés de montagnes.

Le centre colonial est bien plus sympa avec de jolies constructions, un nombre impressionnant d'églises et de flics...

Par contre c'est dimanche, la plupart des magasins sont fermés.

On prend le temps de flâner et découvrir d'autres quartiers de Quito.

En dehors de la pluie, rien de spécial à signaler. Des pâtisseries bien bonnes, un empanada bon, mais trop huileux, un café pour touriste très sympa, l’église compañia "plus-tape-à-l'oeil-tu-meurs".

Retour vers "la casa", grosse lutte pour trouver à manger. On se rabat sur un pov’ sandwich et des chips...

Heureusement, le salon de l'hôtel est très cosy. La soirée s'annonce bonne mais courte, on n'a pas digéré le décalage horaire.

On s'accorde sur la destination du lendemain, ce sera Mindo, au revoir Quito. Ce fut intense, mais tant mieux si c'est bref. L'aventure nous appelle !

On s'écrase comme des merdes vers 22H

Conseils aux voyageurs

Visite du quartier colonial (à éviter la nuit parait-il)

A voir à Quito : les églises en pagaille, les grandes places, les petites rues sur les hauteurs

S. Froger - L. Le Guen © PreparerSonVoyage.com