Mercredi 27 septembre - La lagune de Quilotoa

Récit par Seb

Descendus dans un hôtel grand luxe des 70's, alliant avec goût la Joconde à de superbes puzzles de chevaux, nous nous apprêtons à visiter la lagune de Quilotoa. Un volcan à 4000m d'altitude, avec un lac turquoise en son cratère.

Départ vers 8h après un desayuno (petit déj’) moyen.

On chope un bus qui va directement à Quilotoa.

Un peu d'attente pour une fois, les passagers et le bus sont bien moins citadins que lors des précédents voyages : chapeau avec plumes de paon, poncho et poulets vivants sur le toit.

Le trajet est assez long mais le paysage vaut le déplacement, c'est la haute montagne, avec cactus volcans à l'horizon, lamas et... pub pour les élections !

Une forte impression de bout du monde malgré tout.

Arrivés au cratère vers 12h30 la vue de la lagune de Quilotoa nous coupe littéralement de souffle (le vent aussi d'ailleurs). C'est beau !

Une belle forme de cratère, rien dedans (ou presque) qu'un lac aux eaux turquoise, immense, balayé par le vent et reflétant les nuages.

Malheureusement, le bus repart. 45 minutes plus tard... et l'alternative est un camion à 10 $.

Vu qu'il n'y a rien d'autres à faire, nous décidons de redescendre avec le bus, mais ça fait un peu court pour tout ce chemin. Un peu frustrant.

Laura va choper vite fait un almuerzo (déjeuner) qu'elle ramène dans un sac plastique ! Ouf, pâtes, riz, légumes... trop bon !

Le bus a failli partir sans Laura, mais ça valait le coup.

Le retour se fait plus rapidement, les freins du bus ont tenu le coup et les dépassements sans visibilité n'ont pas rencontré de véhicule en face.

On finit la journée en visitant Latacunga, son marché ses églises, ses matchs de volley équatorien (le sport national).

Ce soir dîner dans un resto bien chicos, "filet migñon" pour moi et assortiment de viandes, dont certaines douteuses pour Laura.

Conseils aux voyageurs

Incontournable : lagune de Quilotoa, prendre le bus de la gare routière (attention un seul bus direct par jour ! 2$)

Pour l’hôtel c’était pas cher mais pas top, donc pas de conseil particulier, à part éviter celui donnant sur le marché ! Endroit très bruyant.

S. Froger - L. Le Guen © PreparerSonVoyage.com